Mars

Théâtre    samedi 18 mars - 20H30

Les Filles aux mains jaunes

Atelier Théâtre Actuel

Julie, Rose, Jeanne et Louise travaillent dans une usine d’armement au début du XXème siècle. Quatre ouvrières, d’horizons différents qui, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter au monde du travail et subir l’injustice réservée aux femmes. Mais dans cet univers pourtant effrayant, émergent l’échange, la solidarité, la possibilité d’avoir une opinion. Le parcours libertaire de Louise, journaliste militante chez les suffragistes, va questionner chacune de ses amies, et leur proposer une nouvelle vision de la Femme : indépendante et libre. Grâce à leur courage, elles vont s’unir et participer au long combat des femmes pour l’égalité : à travail égal, salaire égal !

« Il y a des projets qui ont une saveur toute particulière, ce goût spécial, avec lesquels nous sommes intimement liés. Il y a des spectacles qu’il nous est nécessaire de conduire, des paroles qu’il nous est urgent de faire entendre. Des pièces qui retentissent en nous : comme un élan, comme une claque, comme une alarme. C’est ainsi que je porte Les Filles aux mains jaunes, de Michel Bellier. Cette pièce nous raconte comment, pendant la Première Guerre Mondiale, quatre femmes, d’horizons différents, face à l’absence des hommes, vont devoir se confronter, pour la première fois au monde du travail, et goûter à l’indépendance et l’autonomie. Dans le huis clos d’une usine de fabrication d’obus il y a le bruit incessant, la lourdeur des machines, la difficulté et dangerosité du travail. Mais, dans cet univers pourtant effrayant, quelque chose de tout nouveau émerge : l’échange, le partage, la solidarité. La possibilité d’avoir une opinion, l’autorisation toute nouvelle de penser, à voix haute, et la confiance en ses idéaux, même fébrile, peu à peu grandit et éclate. Autour des rêves et attentes de chacune se construisent les prémices de ce qu’on appellera plus tard : le féminisme. Nous sommes au commencement, là où, pour la première fois, l’étincelle de la liberté et de la possibilité de l’émancipation a jailli, pour ne plus jamais s’éteindre. » Johanna Boyé, metteuse en scène.

Longtemps dépréciée, la mobilisation des françaises pendant la première guerre mondiale s’est frayé un chemin dans les livres d’histoire. Elle s’illustre désormais sur les planches avec Les Filles aux mains jaunes, hommage rendu à ces milliers de femmes qui travaillèrent durement dans les usines d’armement. – La Croix

Un héros peut être tout ce qu’il y a de plus banal, ne pas payer de mine : c’est ce que montre Les Filles aux mains jaunes, la superbe pièce mise en scène par Johanna Boyer. – Marianne

Distribution

Un texte de Michel Bellier - Mise en scène : Johanna Boyé, Avec : Brigitte Faure, Anna Mihalcea, Pamela Ravassard, Elisabeth Ventura, Costumes : Marion Rebmann, Univers sonore : Mehdi Bourayou, Lumières : Cyril Manetta, Chorégraphies : Johan Nus, Scénographie : Olivier Prost, Assistante à la mise en scène : Lucia Passaniti, Texte sélectionné par le comité de lecture des EAT, également mention spéciale du comité de lecture de Fontenay-sous-Bois, publication chez Lansman Editeur, crédit photo :
© Fabienne Rappeneau



Crédits

Production : ATELIER THÉÂTRE ACTUEL en coproduction avec ZD Productions, Sésam’ Prod, La Compagnie des Sans Chapiteau Fixe et Alyzée Créations. Avec la complicité du pôle famille de Granville dans le cadre de à nous l’égalité.


Tarif A
HORS abonnement / affiliation *
Catégorie Plein Réduit Jeune
A 28 € 24 € 20 €

* Le tarif HORS abonnement / affiliation s'applique à toute personne non titulaire d'un abonnement ou affiliation.

Abonnés / affiliés
Catégorie Plein Réduit Jeune
A 24 € 20 € 16 €
Plus d'infos sur nos tarifs
samedi 18 mars - 20H30
Dès 14 ans Placement numéroté Théâtre
Lieu : Archipel